Flâneries Synesthésiques de l’antiquaille

Du 8 au 11 décembre 2010 c’est la fête des lumières à Lyon. L’occasion pour la galerie Caroline Vachet et Christian Tetedoie  de proposer une mise en lumière des sculptures d’Eienne Viard sur les pentes de la colline de Fourvière.

C’est sur l’ancien site de l’Antiquaille que Christian Tetedoie  et Caroline Vachet ont décidé de  créer l’évènement autour d’Etienne Viard. Une nouvelle jeunesse pour un quartier qui domine la ville de Lyon depuis un demi-millénaire.

Depuis le XVIe siècle, l’Antiquaille a vu défiler les couvents et les services hospitaliers. Au XIXe l’hôpital de l’Antiquaille accueillait l’ensemble des indésirables (les alliénés, les condamnés etc) des hopitaux de Lyon. Aujourd’hui le lieu s’ouvre au grand public, qui va pouvoir apprécier un des plus beau panorama sur la ville.

Le terme « synesthésique » s’appuie sur l’idée d’un véritable dialogue entre les cinq sens. La stimulation d’un sens renvoie à la sensation liée à un autre. Outre la vue, le but est de titiller notre ouie et nos papilles avec de multiples références à la gastronomie.

Pour la fête des lumières, le parcours s’articulera autour de 5 espaces, qui feront écho aux 5 sens. Le travail de Viard joue sur le contraste entre l’aspect rigide et austère de l’acier et la forme aérienne, presque végétale, qui lui est donnée.

"Tempora"

On retrouvera ainsi un mapping géant de 250 m2, qui sera projeté sur la façade de l’Antiquaille. Les artistes du collectif Architek, José Fuste, Julien David et le musicien Bejamin Dere, ont ainsi composé plusieurs tableaux en utilisant différentes techniques vidéos.

Dans un premier tableau, un mapping viendra déconstruire l’architecture des lieux, dans un second une animation en stop motion montrera un bateau voguant sur les flots. Enfin un troisième recouvrira la façade de chocolat fondu gâce à une numérisation des textures.

Sur le chemin entre Fourvère et le Vieux Lyon voici une étape à ne pas manquer, pour profiter de cette manifestation hautement sensorielle.

« Flaneries Synesthésiques »

du 8 au 11 décembre 2010

Pour plus f’informations rendez vous sur leur site

A lire aussi : Les petits papiers de Thomas Henriot

Mots-clefs :

Réagissez