La fête des lumières (2/2)

La fête des lumières 2010 vient de s’achever. Une édition qui ne restera pas dans les mémoires, faute d’ambition.

On le sait c’est la crise, mais la raison budgétaire ne saurait expliquer le manque d’invention des artistes qui ont été retenus.

Alors certes il y avait du monde dans les rues de la capitale des gaules, mais en tendant l’oreille on sentait ben la déception légitime des badauds.

Dans le vieux Lyon les nuages de lumières étaient trop peu nombreux pour créer une véritable atmosphère. La place des Jacobins bénéficiait d’une mise en lumière parfaitement kitsch, avec des cannes à pêche et des poissons en plastique. La place des Terreaux, habituellement spectaculaire, se contentait de défigurer la fontaine de Bartholdi. Le plus ridicule étant la façade de la chambre de commerce « sobrement » éclairée par les reflets d’une vulgaire  piscine en plastique agrémentée de poissons colorés….

Heureusement certains lieux rattrapaient un peu la donne. Les quais de Saône avec des néons évoquant le mouvement de l’eau, ou encore la façade du théâtre des célestins qui, à défaut d’être originale, jouait sur le spectaculaire. les plus courageux auont pu atteindre le parc de la tête d’or pour un spectacle autour du feu.

Bref une déception, sauf peut être pour les vendeurs de vin chaud… boire pour oublier est parfois la meilleure chose…

à lire aussi : La fête des lumières (1/2)

Mots-clefs :, ,

2 réactions sur “La fête des lumières (2/2)”

  1. CAILLAUX dit :

    je suis globalement d’accord pour avoir déambulé dans Lyon le 9 décembre. Beaucoup de déception par rapport à la Fête des Lumières de l’an dernier : ratages (trop de vent dans le vieux Lyon !), animations annoncées invisibles … parfum d’économies … Mais l’accent a Peut-être été mis sur les soirées du mercredi 8 et du samedi et sur des lieux plus excentrés …

    • JCA dit :

      Globalement, j’ai regretté le manque d’ambitions et le faible nombre de mise en lumière en centre ville et le vieux Lyon en particulier. Toutes les éditions ne peuvent pas être réussie alors croisons les doigts pour l’année prochaine…

Réagissez