Etienne Boulanger – Infra Muros

Une exposition inattendue, au sommet : Infra Muros. Avis aux amateurs de grand air et de vues panoramiques, c’est au CAB que vous devez aller!cab_boulanger17bis

Etienne Boulanger est né en France, en 1976, et décédé à New York, U.S.A., en 2008. Il a fait ses études à l’École Nationale d’Art de Nancy. Le cœur de son travail semble être l’espace. Les petits et grands espaces qui, en pleine multi activités, dans des villes emblématiques de la métropolisation telles Berlin ou Shanghai, ne sont plus que des lieux discrets à l’abandon. Etienne Boulanger s’intéresse aux lieux oubliés en zones urbaines. Il se les réapproprie lors d’interventions parasites et furtives.

monbij-C

Il repère des friches, des interstices, des lieux incongrus et isolés. Après un temps de repérage, il  cartographie, liste, classe ces lieux, pour ensuite, les camoufler et les investir à courte durée. C’est une méthode digne des sciences sociales qu’il a mis en place, une méthode éprouvée : quadriller, observer, élaborer, intervenir, habiter. L’artiste fait partie de l’œuvre, le résultat n’est qu’une infime partie du tout, c’est de « l’art expérience« .

cab_boulanger06

En s’écartant des mœurs et d’une logique sociétale, Etienne Boulanger lie l’art et la cause, la création au discours politisé (conscient). Il se bat contre la standardisation de nos expériences, la rationalisation, la marchandisation le pouvoir diffus et l’autorité.  A travers ses essais, ses recherches et les résultats qu’il propose, Boulanger prône la différence, l’alternative, la clandestinité et la révolte. Il défend la liberté.

cab_boulanger14bis

Etienne Boulanger est actuellement exposé au CAB, Centre d’Art de la Bastille, à Grenoble, jusqu’au 19 Juin (2011, cela va de soi). Le CAB est un espace idyllique et surprenant. Vous avez le choix pour vous y rendre : Un petit tour de téléphérique, une ascension en œufs, qui vous déposent au Fort de la Bastille; ou une superbe marche d’une trentaine de minutes sur des sentiers balisés, qui vous dirigent au sommet du site de la Bastille.

cab_boulanger14

L’exposition est un ensemble d’œuvres emblématiques, une sorte de rétrospective de sa recherche artistique. Trois salles principales présentent de nombreuses recherches. La première est consacrée à BERLIN PLUG IN, une expérience de deux ans dans les rues de Berlin, où il met en application le recensement et l’occupation d’espaces, des vides, des interstices, des chantiers… Cartographie interactive. Films et photographies sont au rendez-vous. La seconde salle propose différentes séries de photographies, base de données partielle d’Etienne Boulanger. Présentées sous forme de diapositives, technique en déclin, elles sont l’emprunte d’espaces voués à la destruction et à l’oubli. Un dernier espace d’exposition affiche plus directement des concepts de l’artiste.

cab_boulanger02

Une petite exposition vraiment  intéressante ! Les travaux d’Étienne Boulanger sont une importante réflexion artistique, suivie de travaux expérimentaux massifs. Ravie de ma balade jusqu’au Fort pour y siroter une boisson fraîche, j’ai observé l’agencement naturel (montagnes…) et humain (la ville de Grenoble et sa périphérie) du territoire isérois, avant de me replonger dans ce centre d’art haut perché!

cab_boulanger18

CAB – Centre d’art de la Bastille

Ouvert tous les jours de 11h à 18h

tél : 04 76 54 40 67

(Situé dans le Fort de la Bastille à Grenoble, en 5 mn du centre ville en téléphérique ou à pied, balade entre 30 et 40 mn)

Association Etienne Boulanger

mail : association.etienne.boulanger@gmail.com

 

Mots-clefs :, , , , ,

Réagissez