China Guardian Auction à la conquête du monde

Selon The Artnewspaper, China Guardian songe, après Londres,  à ouvrir un bureau à New York. Le début d’une révolution dans le monde des enchères internationales?Par JCA

Au mois d’Août, on annonçait une ouverture à Londres. Aujourd’hui c’est un deuxième bureau de représentation qui devrait ouvrir à New York. Si jusqu’ici le mouvement s’opérait vers la Chine, le courant s’inverse, et se sont les sociétés chinoises qui ambitionnent de concurrencer les géants des ventes aux enchères que sont Christie’s et Sotheby’s.

china guardian auction

Certes pour l’instant il ne  s’agit que de « simples » bureaux de représentations qui empêcheront dans un premier temps China Guardian d’organiser des ventes à l’étranger. Pourtant cette statégie leur permettra d’élargir considérablement leur clientèle et notamment celle très puissante des « Chinese Overseas« . Il s’agit de capter avant tout des oeuvres qui aurait été vendues sur le territoire anglais ou américain. On pense notamment à tout ce qui relève de l’art contemporain et de l’histoire chinoise.

Créée en 1993, China Guardian est déjà présente au Japon et à Taïwan. Elle s’est spécialisée dans les ventes d’œuvres liées à la culture chinoise (peinture, calligraphie, livres manuscrits, céramiques…etc). Sur son site, la société revendique d’ailleurs son rôle dans le rapatriement des trésors chinois éparpillés aux quatre coins du monde. Elle ne se cache pas d’ailleurs, d’être soutenue dans sa tâche par le gouvernement chinois.

Autre particularité, le faible nombre de vacations. En effet chaque année la société se limite à 6 ventes par an. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir des résultats impressionnants.

Actuellement classée au 4e rang mondial avec 846 M€ chiffre d’affaires, China Guardian révèle une ambition qu’il faudra surveiller dans les mois et années à venir, et qui pourrait bouleverser le paysage des enchères internationales.

A lire également : Le classement 2010 des maisons de ventes aux enchères.

Mots-clefs :, ,

Réagissez