Rendez-vous 11 à l’IAC

Crée en 2002, Rendez-vous est l’occasion pour de jeunes artistes venu du monde entier d’exposer du 15 septembre au 13 novembre 2011. Focus sur l’exposition qui se tient à l’Institut d’art contemporain de Villeurbanne.Par JCA

 

Rendez vous 11 regroupe trois institutions, l’IAC, le MAC et l’école des beaux arts, autour d’un projet qui alterne des expositions lors des biennales d’art de Lyon et des manifestations à l’étranger lorsque la biennale fait relâche.

La caractéristique principale est de donner une visibilité à une vingtaine de jeunes artistes qui ont en moyenne moins de trente ans. Parmi ceux là, Antony Ward appose un adhésif géant sur toute la verrière de l’IAC. Cette signalétique éclatante s’intègre dans l’espace et notamment avec le mur réalisé par Matt Mullican. Une composition que l’on retrouve dans un tatouage que l’on récupère à l’accueil et qui prolonge les recherches de Ward sur les formes, les couleurs et les espaces.

Julia Cottin, Forêt de Juma, 2010

Julia Cottin, Forêt de Juma, 2010, Courtesy de l’artiste, Paris Production Galeries Nomades2010 – Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes Vue de l’exposition Rendez-vous 11, du 15 septembre au 13 novembre 2011, Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes © Blaise Adilon

A l’intérieur On retiendra la forêt de Juma de Julia Cottin. Sculptés en forme de colonnes, les troncs semblent soutenir le plafond de la salle. Placés selon un relevé topographique, l’installation évoque aussi l’architecture de la mosquée de Juma en Ouzbékhistan constituée de 213 colonnes de bois réalisés au fil des siècles.

Dans la salle 5, Viriya Chotpanyavisut présente « satellite », une série de 8 photographies d’environnements éphémères. Des clichés pris dans un semi obscurité, dont les formes quasi abstraites font le lien entre le monde intérieur et extérieur.

Viriya Chotpanyavisut, Satellite, 2011

8 photographies sur aluminium Courtesy de l’artiste, Paris Vue de l’exposition Rendez-vous 11, du 15 septembre au 13 novembre 2011, Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes © Blaise Adilon

Nous avons été moins convaincus par le travail de Fouad Bouchoucha qui présente une réflexion sur la vitesse avec « goodbye Horses » en exposant une Bugatti Veyron, la voiture la plus rapide du monde modifiée pour améliorer son aérodynamique tout en la rendant inutilisable.

Fouad Bouchoucha, Goodbye Horses, 2011

Courtesy de l’artiste, Marseille et Galerie Éric Dupont, Paris Co-production Rendez-vous 11 Vue de l’exposition Rendez-vous 11, du 15 septembre au 13 novembre 2011, Institut d’art contemporain, Villeurbanne/Rhône-Alpes © Blaise Adilon

Dans la salle 15 c’est Matheus Pitta qui mêle la photographie et l’installation en montrant une série de trois clichés montrant un homme portant des sacs en plastiques remplis de produits de consommation avant de montrer son personnage nu dans ce même sac. Au sol les fragments des produits sont dispersés sur le sol interrogeant ainsi notre rapport à la société de consommation.

Enfin le travail de Camille Llobet nous a particulièrement plu. Que ce soit avec « Thessalonique » un portrait de ville dont la structure apparaît comme pixellisée ou avec « Graffiti », installation qui permet d’écouter les graffitis relevés manuellement dans neuf grandes villes, la jeune femme déconstruit les éléments du réel pour les restituer sous une nouvelle forme intelligible. Une grande sensibilité alliée à une rigueur formelle saisissante.

Rendez-vous 11 a le mérite de mettre en exergue une création internationale, qui par sa diversité et sa qualité globale, permet de voyager au gré des questionnements d’une jeunesse artistique sur le monde qui nous entoure.

Rendez-Vous 11 à l’IAC

Du 15 septembre au 13 novembre

Tarifs : 4/2,5 euros

11 rue du docteur Dollard

69100 Villeurbanne

Du mercredi au dimanche de 13h à 19 h

 

Mots-clefs :, , , , , , ,

Réagissez