Gérard Depardieu se sépare d’un Miró

Mercredi Christie’s mettre en vente une toile de Miró dans le cadre de sa vente d’art impressionniste et d’art moderne. Un œuvre importante de l’artiste espagnol dont le propriétaire ne l’est pas moins.Par JCA

La toile issue de la collection de Gérard Depardieu, a pour titre Le lézard aux plumes d’or (gouache et encre de Chine). Elle a été réalisée en 1969 et est estimée entre 700.000 € et 1 M€ par Christie’s.

miro depardieu

Le futur Ex tableau de Mr Depardieu

Une œuvre qui représente une période bien particulière du peintre, qui dans les années 60 puisait son inspiration dans la nouvelle peinture américaine et la calligraphie japonaise. Le peintre se rendit d’ailleurs au Japon en 1966. Une période d’intenses recherches pour le catalan qui dialogue avec la nouvelle génération de peintres américains (Pollock…etc), dont il est un des inspirateurs. Parallèlement à cette toile, Miró a écrit un poème qui porte un titre identique et qui servira de base à la réalisation de 13 lithographies.

Si Miró n’est pas à votre goût, rassurez-vous, vous pourrez vous rabattre sur  le cavalier de Salvador Dali estimé entre 400.000 et 600.000 €, ou bien encore sur une Nature morte à la daurade d’Henri Matisse estimée entre 500.000-700.000 €, qui seront présentés à la vente mercredi prochain.

Les mondes du cinéma et de l’art contemporain se croisent régulièrement dans les travées des maisons de ventes aux enchères. On se souvient notamment de la collection de Claude Berri, dont la donation avait échappé au Centre Pompidou (voir notre article)

L’histoire ne dit pas si la décision de se séparer cette toile possède un lien quelconque avec les récents résultats de l’élection présidentielle…

 

Mots-clefs :, ,

Réagissez