Artprice s’associe à Artron

C’est dans le cadre d’une « alliance stratégique », qu’ Artprice a décidé de s’allier avec Artron, son alter Ego sur le marché de l’art chinois. La grande marche de l’information vient de connaître un grand bond en avant- Par JCAArtprice est un leader de l’information sur le marché de l’art. En compilant des décennies les transactions, les prix et les côtes des artistes la société de Thierry Ehrmann est devenue un acteur incontournable dans un milieu de plus en plus soumis aux règles des marchés financiers. Un sympathique clin d’œil pour le maître de la Demeure du chaos.

Leader de l’information sur le marché de l’art, l’emprise d’Artprice vient encore de s’accentuer avec l’annonce la semaine dernière de cette alliance avec Artron.

Thierry Ehrmann et la Demeure du Chaos

Une alliance qui rendrait désormais le marché de l’art « bipolaire » selon les termes du communiqué de presse. D’ailleurs Thierry Erhmann ne cache pas que  « cette alliance unique et exclusive avec Artron va permettre une maîtrise absolue du marché de l’art…« .

Avec la modestie qui caractérise l’iconoclaste patron d’Artprice, l’évènement est vu comme la possibilité pour le marché chinois de revenir au cœur du marché de l’art.Il s’agit surtout pour le groupe chinois de bénéficier de l’expérience dans l’internet et les ventes aux enchères publiques récemment lancées par Artprice.

 

Un marché Bipolaire?

En contre-partie, Artprice profite aussi d’une ouverture bien venue sur de nouveaux marchés. Artron possède une activité diversifiée (éditions de catalogues, flux d’informations sur le marché chinois, bases de données exhaustives sur le marché de l’Art chinois) qui viendra sans doute renforcer la position de la société lyonnaise. Atron a été crée en 1987 en commençant par l’édition de catalogue de ventes. Le groupe compte aujourd’hui près de 4000 salariés. Un bien beau mariage.

 

 

Mots-clefs :,

Réagissez