« 36 500 RAW » à la Galerie Korova

Quand une galerie donne sa chance à une jeune photographe pour réaliser sa première exposition et que celle-ci met en image une année de rencontres et de voyages, cela donne l’exposition « 36500 RAW » - Par JCA

En septembre 2012, la Galerie Korova présentait l’exposition « Street Voodoo » en partenariat avec l’atelier Anthracite. Un évènement riche en couleur qui était l’occasion de découvrir des artistes atypiques et talentueux. Parmi eux Isa Hypea met en images les étapes de la préparation. Des portraits, des instants saisis dans les ateliers, les détails insoupçonnés d’une oeuvre, Isa Hypea nous montre l’envers du décor.

Isa Hypea

Série Lost In

L’idée est alors de proposer quelques mois après une exposition qui dévoilerait es coulisses de « Street Voodoo ». Peu à peu le projet s’étend aux séries réalisées par la photographe pendant l’année 2012. C’est cet ensemble qui est présenté jusqu’au 31 mars 2013.

Isa Hypea

Série "Street Voodoo"

L’univers d’Isa Hypea est notamment marqué par la musique, avec des séries sur les concerts du Ground Zero notamment. L’occasion de se plonger dans l’atmosphère noisy et enfumée des groupes indé, que se soit à travers les musiciens ou les portraits du public. Dans le même registre post-industriel, on trouve aussi ces images d’usines désaffectées qui révèlent les trésors d’esthétiques, d’un patrimoine oublié.

Isa Hypea

Il y a aussi des atmosphères plus éthérées, grâce aux clichés ramenés d’Islande de la série « Lost in », qui lui donnent l’occasion de travailler  les paysages et les matières minérales dans un très beau noir et blanc. La série du le Mt Verdun penche plutôt dans un univers « Lynchien » avec la lumière et le brouillard d’un jour d’été.

Isa Hypea

L’exposition est, à une exception près, entièrement réalisée en noir et blanc. Une esthétique qui s’étend jusqu’aux murs. Comme il était difficile de faire un choix parmi les les clichés, il a été décidé de tapisser les murs de la Galerie Korova avec des impressions papiers des clichés non tirés. Un décor total et minimal plutôt réussi.

Isa Hypea

Série "Street Voodoo"

Et comme pour suivre le proverbe qui veut que tout ce qui est beau est rare, chaque cliché présenté est tiré en un seul exemplaire. Des tirages qui sont effectués dans un format carré avec trois tailles différentes (8×8 cm, 14x14cm et 18×18 cm).

D’une belle maîtrise, l’exposition « RAW 36500″ démontre qu’Isa Hypea a beaucoup de choses à nous dire et que cette première mise en avant ne devrait pas rester sans suite.

 

« 36500 RAW »

A la Galerie Korova

Du 1er mars au 31 mars 2013

Le mercredi de 15h à 19h

Le samedi de 15h à 19h

Ou sur Rendez-vous

5 rue Bonald 69007 Lyon

 

Mots-clefs :, , ,

Réagissez