Après Koons et Murakami, Lee U Fan à Versailles

Selon l’annonce faite par la galerie Kamel Mennour, après les expositions consacrées à Jeff Koons et Murakami, le château de Versailles accueillera en 2014 une exposition consacrée à l’œuvre de Lee UFanPar JCA

Depuis la première exposition consacrée à Jeff Koons, le Château de Versailles a continué sur  sa lancée et propose régulièrement à des artistes contemporains, d’occuper l’espace unique du château de de son parc. Le commissariat de l’exposition sera assuré par Alfred Pacquement, qui quitte la direction du musée national d’Art moderne à la fin de cette année.

Lee Ufan

Lee Ufan

Cette année se sera donc Lee Ufan qui aura l’honneur de confronter son travail à celui des créateurs de Versailles qu’étaient le Notre, Le Vau et Le Brun.

A près de 77 ans, Lee Ufan est un artiste philosophe coréen. Après avoir étudié à la school Art de Séoul, il se rend au Japon pour suivre des études de philosophie. C’est au pays du soleil levant qu’il fonde avec d’autres artistes japonais, le mouvement Mono-Ha qui sera actif entre 1968 et 1972. Ce mouvement propose de « voir le monde tel qu’il est, sans en faire l’objet d’un acte de représentation qui l’oppose à l’homme« . Pour cela les artistes du groupe utilise l’objet « naturel » qui n’est pas fabriqué et donc non reproductible. Les signes de la représentation humaine sont donc exclus afin de ne pas interférer dans la mise en relation de l’homme et de son environnement.

SEKINE

1968, Phase 1 Terre Mère, Nibuo Sekine

La première oeuvre emblématique du mouvement résume parfaitement ce principe. Il s’agit de « Phase 1, Terre-mère« , de l’artiste Nobuo Sekine. Même si il a pu être comparé au mouvement de l’Arte Povera, Mono-Ha est le premier mouvement artistique contemporain qui soit propre Japon, en traitant des thèmes propres à la culture japopnaise.

Rendez vous à l’été 2014 pour admirer la mise en scène de Lee Ufan, qui devrait se marier à merveille avec les jardins de Versailles.

Mots-clefs :, , , ,

Réagissez