Disparition de l’artiste Bilal Berreni, Alias Zoo Project

L’artiste Bilal Berreni, Alias Zoo Project, a été retrouvé mort à Détroit. Retour sur le parcours d’un artiste dévoué au monde et aux visages de ceux qui font l’histoire. -Par JCA

Il y a quelques mois nous vous vous avions parlé du projet Zoo Project qui accompagnait la révolte du printemps tunisien.  Il s’était alors rendu sur place pour rencontrer le peuple tunisien et rendre hommage à tous ceux qui luttaient contre le système de Ben Ali.

En représentant les anonymes du printemps arabe par des illustrations grandeurs nature, Zoo Project réussissait à illustrer une histoire qui prenait forme. En Partant de Mohamed Bouazizi, symbole de la révolution,  il a représenté une cinquantaine de héros disparus sur papier.

Avant ce projet, il avait déjà travaillé dans les rues de Paris, notamment dans le XXe, en apposant des lais de papiers représentant des chimères aux corps d’homme et aux visages animaliers.

zoo project

Zoo Project avait donc cette curiosité pour le monde. Cette volonté de se confronter aux autres et d’apporter par quelques traits sur un papier, une mémoire et une fierté à ceux que l’histoire opprime et oublie trop vite.

C’est fort logiquement qu’il avait rejoint Détroit, ville symbole d’un capitalisme inhumain. Et c’est à Détroit qu’il a été retrouvé assassiné il y a quelques mois. Et c’est toute la tragédie de cette histoire, que celui qui se battait pour donner un visage aux peuples opprimés, soit resté anonyme dans le tiroir d’un institut médico-légal pendant plusieurs mois.

Alors n’oublions pas Bilal Berreni, pour que les visages qu’il nous a montré ne disparaissent pas une seconde fois.

A lire sur le même sujet :

La peinture d’une révolution : Zoo Project

Le Site internet de Zoo Project

Zoo Project

Share and Enjoy:
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Twitter
  • Wikio

Mots-clefs :, , ,

Réagissez