La peinture s’expose à la Galerie Francoise Besson

La galerie Françoise Besson profite de la rentrée pour nous offrir une double exposition « Nouvelles Aires » et « Panorama », avec deux jeunes peintres aux couleurs franches et aux traits novateursPar JCA

C’est la rentrée, et les galeries sortent leurs plus beaux atours pour s’habiller en cette année de biennale. Du 3 septembre au 8 octobre prochain, on vous conseille donc cette exposition qui présente deux jeunes peintres, dont le travail sur la ligne et la perspective, offrent deux points de vue singuliers sur la peinture d’aujourd’hui.

« Panorama » présent le travail de Lise Roussel. Une peintre lyonnaise dont nous avons déjà relayé le travail. « Panorama » marque cependant une étape nouvelle dans la travail de la peintre lyonnaise. En s’associant avec l’artiste sérigraphe Olivier Bral, Lise Roussel continue son travail sur la perspective et la couleur avec des œuvres réalisées sur du bois de peuplier.

Panorama Lise Roussel 1

"Panorama" Lise Roussel

Le résultat est saisissant, tant il est évident et subtil. Les lignes et les couleurs donnent une profondeur et une chaleur différente du travail sur toile. Il s’en dégage un onirisme, qui dessine de nouveaux paysages, à travers les transparences et les opacités de chaque motif. A cela s’ajoute une réflexion pertinente sur le médium, à travers la méthode sérielle, chacune des 18 œuvres présentées étant unique.

Panorama Lise Roussel

Lise Roussel Serigraphie 09

En complément de cette série, Lise Roussel présente avec « Lithos », 7 œuvres sur papier qui offrent encore une autre approche complémentaire de sa peinture.

« Nouvelles Aires » est consacrée au travail de Marie Anita Gaube. Une première exposition personnelle pour cette jeune peintre diplômée en 2012 de l’École des beaux Arts de Lyon. Il s’agit d’une peinture très personnelle, qui engage un jeu avec le regard du spectateur, grâce à une construction élaborée de la perspective.

Marie Anita Gaube 2

Marie Anita Gaube

Chaque toile comporte un élément qui attire irrésistiblement le regard, pour nous faire pénétrer dans un univers où l’on côtoie des scènes qui ont le goût de l’enfance, mais qui se révèlent vite plus sombres qu’il n’y paraît au premier regard. Chaque toile est habitée par des corps évanescents, presque fantomatiques, qui créent une inquiétude, une incertitude, qui maintiennent une tension et une fascination chez le spectateur.

Marie Anita Gaube 4

Marie Anita Gaube

Comme nous le verrons bientôt au travers de la biennale de Lyon 2015, la peinture semble retrouver une place privilégiée dans l’art contemporain. L’exposition de la Galerie Françoise Besson représente à merveille cette nouvelle génération qui porte un oeil différent sur un médium inépuisable.

GALERIE FRANCOISE BESSON
10, rue de Crimée 69001 Lyon

Du 03 septembre au 08 octobre 2015

Du mercredi au samedi de 14h30 à 19h

contact@francoisebesson.com

Mots-clefs :,

Réagissez